Le "fameux" matériel Montessori...

Au fur et à mesure de son travail d’observation, d’abord avec les enfants «déficients mentaux» puis avec les enfants «normaux», Maria Montessori a rapidement constaté le besoin d'utiliser du matériel spécifique. Elle a tout d'abord repris la majeure partie de celui créé par le Dr Itard et le Dr Séguin, notamment pour l'éducation de "l'enfant sauvage de l'Aveyron".

Puis elle l'a enrichi et perfectionné, avant de développer une "gamme" complète d'objets et de nomenclatures. Le matériel de mathématiques a été développé par Mario Montessori (le fils de...).

Celui de grammaire a été particulièrement travaillé par Hélène Lubienska.

Il est très spécifique et reste totalement d’actualité aujourd’hui. De nombreux tests et ajustements furent nécessaires pour concevoir cet outil de travail.

Chaque pièce du matériel pédagogique ne présente à l’enfant qu’une difficulté à la fois. Il repose sur des données scientifiques et donne à l’enfant des moyens de développer la maîtrise de ses gestes et d’aborder des notions abstraites en les expérimentant, en les concrétisant.

Auto correctif, il contient le contrôle de l’erreur qui va permettre à l’enfant de s’ajuster progressivement sans être jugé, ni en bien, ni en mal.

 

Montessori a observé que les jeunes enfants sont intensément attirés par le développement des sens. Ils utilisent le matériel spontanément, de façon indépendante et répétée et avec une grande concentration. Les couleurs et la beauté des objets font également partie de l’attrait.

Le matériel se divise en quatre domaines principaux :

Le matériel de vie pratique : ce n’est pas un matériel déterminé scientifiquement, il est constitué d’objets faisant partie du quotidien de l’enfant. En manipulant ces objets, celuici s’exerce à exécuter les gestes de son groupe culturel (verser de l’eau, boutonner/déboutonner, se laver les mains …). Ces exercices hors contexte lui permettent d’acquérir la dextérité et l’assurance nécessaires à une mise en pratique sans risquer l’échec. Il acquiert confiance en lui et autonomie.

 

 

Le matériel sensoriel : ce matériel présente un ensemble d’abstractions matérialisées, chaque matériel ayant une caractéristique. L’enfant effectue un travail de discrimination et de comparaison. A ces perceptions vont être associés des concepts (grand, petit, vert, jaune, long, court, lisse, rugueux, etc…)

 

Le matériel de mathématiques : ce matériel, bien que permettant l’introduction d’abstractions plus complexes (la numération, la fonction des opérations …) est un matériel sensoriel, et comme l’ensemble du matériel Montessori, il est un matériel de développement. Le but étant la construction de l’intelligence à travers le raffinement des mouvements et de la discrimination sensorielle qui permettra à l’enfant de distinguer les choses puis de les nommer, classer, analyser.

Le matériel de langage : l’enfant arrivant à la crèche ou à l'école parle, utilise un vocabulaire plus ou moins développé ainsi que les structures propres à la langue. Pourtant personne ne lui a «enseigné» celle-ci. Cela est le fruit du travail de l’esprit absorbant inconscient. Nous allons nous  attacher à soutenir l’œuvre d’enrichissement du vocabulaire et de diversification de l’expression. Lorsque l’enfant sera prêt, il s’appropriera l’écriture puis la lecture, tout comme il s’est approprié le  langage parlé. A ce sujet, il est important de préciser la notion de préparation indirecte. La préparation à l’écriture débute avec les exercices de vie pratique et avec le matériel sensoriel qui permettent : le raffinement du mouvement volontaire, la reconnaissance de formes régulières, le travail avec trois doigts de l’écriture, la coordination oculomotrice. Lorsque l’enfant écrira plus tard avec un crayon, main et poignet seront exercés et l’enfant ne déploiera pas toute son énergie à maîtriser son mouvement perdant ainsi tout intérêt pour le mot écrit et le message dont il est porteur. L’écriture commence bien avant le traçage des lettres avec un crayon ; le perfectionnement de l’écriture se poursuivra avec le matériel Montessori.

 

Le matériel Montessori est mondialement connu; il est même souvent l'emblème de cette pédagogie. Toutefois, s'il est important et y tient une place non négligeable, c'est avant tout la façon de le présenter, de s'en servir, le moment où on le fait, la connaissance que l'on en a et notre attitude qui sont prépondérants.